Photo de profil de GérardZlotykamien.

GERARD ZLOTYKAMIEN

(Français)

Né en 1940

Gérard Zlotykamien commence à peindre en 1955. Sa rencontre avec Yves Klein, qui lui apprend le judo et la rigueur de l’acte créatif, est déterminante dans sa carrière. Ses premières interventions dans la rue datent de 1963, où il peint à la poire de lavement puis à la bombe aérosol, des silhouettes fantomatiques dans l'immense chantier dit du « trou des Halles » à Paris. Ses dessins, qu'il appelle « éphémères » évoquent les ombres humaines qui se sont imprimées sur les murs après l'explosion d'Hiroshima. Cadre aux Galeries Lafayette le jour, peintre la nuit, très en marge du milieu de l'Art, Zlotykamien a peint ses éphémères dans de nombreuses villes du monde : Leipzig (Allemagne), Le Cap (Afrique du Sud). En 1980, il est poursuivi par la ville d'ULM en Allemagne pour avoir peint plus de 70 "éphémères" sur les murs de la ville. Il sera relaxé. Par contre en 1984, il se voit infliger une amende de six cents francs avec sursis pour avoir peint sur les murs de la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques. En 2009, Gérard Zlotykamien participe à la rétrospective Né dans la Rue à la Fondation Cartier, et en 2019 à l'exposition Conquête urbaine au Musée des Beaux-Arts de Calais. Il est fait chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2015


Past or Present